Flashback









  

:: Star Trek ::

Star Trek : l’essentiel d’une série culte.

« Espace, frontière de l’infini vers laquelle voyage notre vaisseau spatial. Sa mission de 5 ans, explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles formes de vie, de nouvelles civilisations et au mépris du danger, s’avancer vers l’inconnu. »

C’est en ces quelques mots prononcés par le Capitaine James T. Kirk que la plus grande histoire de la télévision a débuté. Pendant plus de 40 ans, les aventures de l’équipage du vaisseau spatial USS Enterprise ont déchaîné les passions et fait rêver des millions de spectateurs à travers le monde, s’imposant comme un véritable phénomène de société. Star Trek est une série qui a su évoluer et s’enrichir avec le temps. Mais comment s’y retrouver après tant d’années d’existence, de rencontres extraterrestres et de combats interstellaires ? Pas de panique ! Voici le guide intergalactique de l’univers Star Trek.

Chaque saga a un début...

En 1965, bien avant le raz de marée Star Wars, le jeune scénariste de séries policières Gene Roddenberry se lance dans la science-fiction et tourne le premier épisode de Star Trek. Le succès n’est pas au rendez-vous et la série est rejetée avec fracas car jugée trop « cérébrale ». Gene Roddenberry ne se laisse pas démonter pour autant et met en boîte un second pilote.

Un nouveau souffle.

L’acteur William Shatner remplace Jeffrey Hunters aux commandes du vaisseau Enterprise pour mener à bien les missions d’exploration. Il offre ainsi une nouvelle dimension au personnage et en fait un héros mythique. A ses côtés, Leonard Nimoy est le seul acteur du casting original à reprendre son rôle du vulcain Spock. Star Trek s’impose enfin sur le petit écran.

Le pitch.

Gene Roddenberry est un rêveur. A ses yeux, nous sommes tous égaux et il veut nous le faire partager. Il décide de créer une série futuriste se déroulant dans un XXIe siècle où les humains ont développé le voyage spatial, éradiqué les maladies et la guerre. Ils voyagent dans les étoiles sous la bannière de Starfleet et ont créé la Fédération des Planètes Unies, un consortium de races qui partagent les mêmes idéaux de paix et de libre partage.

Un coup de génie.

Durant trois années, la série connaît un succès grandissant même si les spectateurs ont du mal à accrocher aux extraterrestres mutants et à ces drôles d’humains en pyjama qui se battent à coup de technologie futuriste. Mais derrière ses faux airs de western de l’espace, Star Trek se permet d’explorer des sujets plus délicats comme l’injustice, la pauvreté ou le racisme. Gene Roddenberry repousse les limites de la censure et impose une ouverture d’esprit. Il offre d’ailleurs au petit écran le premier baiser interracial dans les années ’60 !

Le grand écran.

Très vite, le cinéma va s’intéresser au phénomène. Star Trek : Le Film sort dans les salles en 1979 et marque le début d’une série de onze longs métrages. La Colère de Khan est l’épisode le plus célèbre de la saga et renoue avec l’esprit de la série quelque peu délaissé dans le premier film. Suivront : A La Recherche de Spock, Retour sur Terre, L’Ultime Frontière et Terre Inconnue le plus important dans l’univers politique de la saga et le dernier avec les acteurs originaux. William Shatner fait ses adieux au Capitaine Kirk dans Générations et passe la main au commandant Picard (Patrick Stewart) et à son nouvel équipage. En 1996, Premier Contact, sans aucun doute le meilleur film de la saga à ce jour, met en scène l’un des ennemis légendaires de la Fédération, le Borg. Après Insurrection et Nemesis, Star Trek, le dernier volet en date sort ces jours-ci sur nos écrans et est dirigé par J.J. - Lost - Abrams qui nous offre un retour aux sources puisqu’il met en scène la jeunesse du Capitaine Kirk.

Le petit écran : les nouvelles générations.

Parallèlement aux sorties cinéma, Star Trek revient sur le petit écran à la demande des fans. En 1987, le Capitaine Jean-Luc Picard prend les commandes de l’USS Enterprise pour La Nouvelle Génération qui va convaincre les derniers réfractaires. La série est un succès autant commercial qu’auprès des critiques. En fin de septième saison, les producteurs décident de créer une série dérivée, Deep Space Nine, l’unique série qui se déroule sur une base spatiale plutôt qu’un vaisseau. Star Trek atteint alors son apogée. Deux autres séries sont développées dans la foulée même si le concept commence à s’essouffler : Voyager avec une femme comme Capitaine et Enterprise avec Scott - Quantum Leap - Bakula qui raconte le lancement du premier vaisseau avant même la naissance de Kirk.

Là où aucune série n’est jamais allée.

En quelques chiffres, Star Trek c’est six séries TV, dix longs métrages, une série animée, des centaines de romans, des dizaines de jeux vidéos, des histoires écrites par les fans, un parc d’attraction à thème à Las Vegas, des recettes qui dépassent les milliards de dollars et une trentaine d’Emmy Awards (les Oscars de la TV). Avec tout cela, comment entrer dans l’univers de Star Trek ? Pas évident. La chronologie est toujours la meilleure solution même si la plupart des séries et des films peuvent se voir individuellement. Star Trek est néanmoins connu pour ses paradoxes temporels et ses univers parallèles. La prudence est donc de rigueur si vous désirez sortir du droit chemin chronologique.

Trekkie ou Trekker ?

Comme chaque phénomène de télévision, Star Trek invite les fans à se regrouper. Le premier terme pour désigner les fans, Trekkie (ou Trekistes) est lancé par Gene Roddenberry fin des années ’60. Mais le sobriquet est peu à peu remplacé par Trekker qui a une connotation moins farfelue. Un grand débat s’est installé au fil des années sur le bon mot à utiliser. C’est finalement Leonard Nimoy (Spock et ses oreilles pointues) qui statuera : un Trekker est un amateur de science-fiction en général alors que le Trekkie est le fan de la première heure. L’apparition de la série Deep Space Nine voit émerger de son côté une nouvelle race de fans, les Niners.

Un petit pas pour l’homme un grand saut pour l’Enterprise.

Fin des années ’70, Bjo Trimble, LA fan la plus influente du milieu de la science-fiction, lance une vaste campagne pour que la première navette spatiale américaine construite pour la NASA porte le nom d’Enterprise. La mobilisation des fans amène plus de 200 000 signatures sur le bureau du Président Ford qui accepte leur demande, remplaçant ainsi Constitution choisi à l’origine. L’Enterprise est aussi le nom de nombreux navires de l’US Navy.

La voix de Star Trek.

Star Trek, c’est Gene Roddenberry mais c’est aussi Majel Barrett, la femme du créateur que les fans ont surnommé La First Lady of Star Trek. Gene désirait lui offrir le rôle de premier officier de bord dans la série originale mais les producteurs refusent ayant peur de mettre une femme à un poste de commandement. Majel se voit alors offrir le rôle de la voix de l’ordinateur de bord de l’Enterprise, rôle qu’elle va conserver jusqu’à son décès l’année dernière. Elle a également joué le personnage de Lwaxana Troi, la loufoque mère de la conseillère dans la série La Nouvelle Génération et dans la série Deep Space Nine.

Les personnages qui nous ont marqué.

Outre les capitaines, chaque série nous a offert des personnages incroyables à commencer par Spock, moitié humain - moitié vulcain qui se démarque par ses oreilles pointues et le sens inné de la logique que cultive sa race. La série Nouvelle Génération voit l’arrivée de Data, un androïde super sophistiqué et unique en son genre qui, malgré son intelligence extraordinaire, ne possède aucun sentiments. Odo est le personnage emblématique de Deep Space Nine. C’est un métamorphe qui ignore tout de ses origines et qui gère la sécurité sur la station orbitale. La série Voyager nous invite à découvrir deux personnages importants : le médecin holographique et une jeune humaine transformée par les méchants Borg. Enfin, la série Enterprise fait un retour aux sources avec la présence d’une jeune vulcain interprété par le top model Jolene Blalock.

Une galaxie de Star.

Au fil des années, Star Trek a fait le succès de ses comédiens. William Shatner est devenu un acteur culte et respecté - notamment grâce à la série Boston Justice et Patrick Stewart s’est vu offrir des rôles de premier plan au cinéma (la trilogie des X-Men). Mais la série a aussi révélé un grand nombre de stars avant l’heure dont notamment Teri Hatcher (Desperate Housewives), Famke Janssen (GoldenEye), Whoopi Goldberg (Ghost), Terry O’Quinn (Lost), Ashley Judd (Kiss The Girls), Peter - Robocop - Weller, John Rhys-Davies (le nain du Seigneur des Anneaux) et même Christian Slater, fan inconditionnel de la série qui a accepté une simple apparition dans Star Trek VI - Terre Inconnue. Si le succès de toutes ces stars n’est pas uniquement dû à Star Trek, la série leur aura néanmoins servi de tremplin pour devenir des célébrités.

Parlez-vous Star Trek ?

Star Trek est une série qui se déroule dans le futur. Un avenir où la technologie a fait des bonds de géants. Un véritable dictionnaire de termes techniques a été développé par les créateurs. Un petit aperçu de ce jargon : « Beam me up » (téléporte-moi à bord) - qui a fait son entrée officielle dans le dictionnaire anglais, « Phaser » (phaseur - pistolet laser), « Warp » (vitesse de déplacement utilisé par l’Enterprise). De nombreux livres existent sur le sujet et même un guide complet de survie dans l’espace « Starfleet ». La saga Star Trek a aussi développé plusieurs langages dont la célèbre langue Klingon qui possède tout un vocabulaire, une grammaire et une conjugaison. Qapla’ ! (Succès !) est le mot le plus utilisé et qui sert à saluer ses camarades de cette race de fiers guerriers.

L’histoire sans fin.

Il est évident que Star Trek n’a pas fini de nous étonner et de nous émerveiller. A quelques jours de la sortie du dernier film, Star Trek prouve que son univers est loin d’être épuisé après plus de 500 heures d’histoires télévisuelles. Non, Star Trek n’est pas mort, bien au contraire. La horde de fans inconditionnels à travers le monde en est la preuve évident. Il ne vous reste plus qu’à vous joindre à eux. Live Long and Prosper !- LDG


Interviews:

> Patrick Stewart - Star Trek
> Jonathan Frakes - Star Trek: Insurrection
> Tom Hardy - Star Trek: Nemesis
> Karl Urban - Star Trek
> John Cho - Star Trek

Critiques:

> Star Trek Beyond
> Star Trek Into Darkness
> Star Trek The Animated Serie

  
news...news...news...news

Cinéma...
* Kevin Feige, président de Marvel Studios, a annoncé la troisième phase des super-héros: - 5/6/16 CAPTAIN AMERICA: CIVIL WAR
- 11/4/16 DOCTOR STRANGE
- 5/5/17 GUARDIANS OF THE GALAXY 2
- 7/28/17 THOR: RAGNAROK
- 11/3/17 BLACK PANTHER
- 5/4/18 AVENGERS: INFINITY WAR PART I
- 7/6/18 CAPTAIN MARVEL
- 11/2/18 INHUMANS
- 5/3/19 AVENGERS: INFINITY WAR PART II

.................................................

gallerie flashback

Kurt Russell
interview flashback

Victoria Suykens
liens
  • Distributeurs...

    Belga Films
    Buena Vista International
    Kinepolis Film distribution

  • Festivals...

    BIFFF, Festival International du Film Fantastique de Bruxelles
    Anima
    Festival du Film Francophone de Namur

  • Evénements...

    F.A.C.T.S.
    Antwerp Sci-fi, Fantasy and Horror Convention
    Doctor Who Experience
    London Film and Comic Con
    Fedcon
    Ringcon
    Comic Con Brussels
    MCM Comic Con

  • A découvrir...

    501st Legion Belgian Garrison